ANALYSE DE DOCUMENT(S) EN HISTOIRE

 

DÕaprs le sujet donnŽ en Asie – TS – Juin 2015

Mise en forme du sujet – Arnaud LEONARD – LycŽe Franais de Tananarive

 

LES ETATS-UNIS ET LE MONDE DEPUIS 1945 SELON LE PRESIDENT OBAMA.

 

Consigne : analysez le document pour dŽgager comment, selon le prŽsident Obama, s'est construite la puissance des ƒtats-Unis depuis 1945. Montrez qu'il s'agit d'un point de vue.

 

Document - Discours du prŽsident des ƒtats-Unis d'AmŽrique, Barack Obama, lors de la rŽception de son Prix Nobel de la Paix, 10 dŽcembre 2009.

 

[...] La Seconde Guerre mondiale fut un conflit dans lequel le nombre total de civils qui ont pŽri a dŽpassŽ celui des soldats. Dans le sillage d'une telle destruction et avec l'avnement de l're nuclŽaire, il est apparu clairement aux vainqueurs comme aux vaincus que le monde avait besoin d'institutions afin de prŽvenir une autre guerre mondiale. [...] Les ƒtats-Unis ont conduit le monde ˆ la construction d'une architecture destinŽe ˆ maintenir la paix: un plan Marshall et une Organisation des Nations Unies, des mŽcanismes gouvernant les rgles de la guerre, et des traitŽs pour protŽger les droits de l'homme, prŽvenir le gŽnocide et limiter les armes les plus dangereuses. Ë de nombreux Žgards, ces efforts ont ŽtŽ couronnŽs de succs. Certes, des guerres terribles ont eu lieu et des atrocitŽs ont ŽtŽ commises. Mais il n'y a pas eu de Troisime Guerre mondiale. La guerre froide s'est terminŽe lorsque des foules en jubilation ont fait tomber un mur. Le commerce a recousu la plupart des parties du monde. Des milliards d'tres humains sont sortis de la pauvretŽ. Les idŽaux de la libertŽ et de l'autodŽtermination, de l'ŽgalitŽ et de la rgle du droit ont progressŽ tant bien que mal. Nous sommes les hŽritiers de la force d'‰me et de la perspicacitŽ des gŽnŽrations passŽes et c'est un hŽritage dont mon propre pays est fier ˆ juste titre.

Pourtant, dans la premire dŽcennie d'un sicle nouveau, cette vieille architecture ploie sous le poids de nouvelles menaces. Le monde n'a sans doute plus ˆ redouter la perspective d'une guerre entre deux superpuissances nuclŽaires, mais la prolifŽration pourrait aggraver le risque d'une catastrophe. Le terrorisme est une tactique trs ancienne, mais les techniques modernes permettent ˆ quelques petits hommes saisis d'une rage dŽmesurŽe d'assassiner des innocents ˆ une Žchelle horrifiante. D'autre part, les guerres entre nations ont de plus en plus cŽdŽ la place ˆ des conflits internes. [...]

Le monde a soutenu les ƒtats-Unis au lendemain des attaques du 11 septembre

2001, et continue d'appuyer nos efforts en Afghanistan, sur la base de l'horreur causŽe par ces attaques insensŽes et du principe reconnu d'autodŽfense. Le monde avait pareillement reconnu la nŽcessitŽ d'affronter Saddam Hussein quand il avait envahi le Kowe•t - un consensus qui a transmis un message clair quant aux consŽquences de toute agression. En outre, les ƒtats-Unis ne peuvent pas exiger des autres de respecter un code de conduite que nous refuserions d'appliquer nous-mmes. Notre action, dans ce cas, semblerait arbitraire et saperait la lŽgitimitŽ de toute intervention future - mme quand elle serait des plus justifiŽes [...]. Les ƒtats-Unis ne vacilleront jamais dans leur engagement en faveur de la sŽcuritŽ internationale. Mais dans un monde o les menaces sont plus rŽpandues et les missions plus complexes, l'AmŽrique ne peut pas agir dans l'isolement.

L'AmŽrique ne peut ˆ elle seule assurer la paix. [...]