ANALYSE DE DOCUMENT(S) EN HISTOIRE

 

DĠaprs le sujet donnŽ aux Antilles-Guyane-AmŽrique centrale et Mexique-Brasilia – TS – Juin 2015

Mise en forme du sujet – Arnaud LEONARD – LycŽe Franais de Tananarive

 

LĠEVOLUTION DES RAPPORTS ENTRE LA CHINE ET LĠU.R.S.S. ENTRE LES ANNEES 1950 ET LES ANNEES 1970.

 

Aprs avoir replacŽ ces deux documents dans leur contexte respectif, prŽsentez lĠŽvolution des relations entre la Chine et lĠU.R.S.S. entre les annŽes 1950 et les annŽes 1970. Montrez ensuite lĠintŽrt de la confrontation de ces documents pour comprendre lĠaffirmation de la puissance chinoise dans la mme pŽriode.

 

Document 1 : Affiche chinoise de 1953 cŽlŽbrant lĠamitiŽ entre la RŽpublique populaire de Chine et lĠU.R.S.S.

 

 

Source : Cai Zhenhua, Žd. Huadong renmin meishu chubanshe, dŽcembre 1953, 78x53 cm, (Coll. Landsberger), chineseposters.net

 

Traduction du texte : Ç Avec lĠimmense soutien de lĠUnion soviŽtique et notre trs grande force, nous rŽaliserons lĠindustrialisation de notre nation, pas ˆ pas ! È

 

 

Document 2. Discours de Deng Xiaoping devant l'AssemblŽe gŽnŽrale de lĠONU, 10 avril 1974.

 

Les deux superpuissances les plus grands exploiteurs et oppresseurs internationaux de notre Žpoque constituent un foyer d'une nouvelle guerre mondiale. Toutes deux disposent d'importantes quantitŽs d'armes nuclŽaires. Elles se lancent dans une course effrŽnŽe aux armements, font stationner des troupes aux effectifs considŽrables hors de leurs frontires et Žtablissent partout des bases militaires, menaant ainsi l'indŽpendance et la sŽcuritŽ de tous les autres pays. Elles ne cessent de soumettre les autres pays ˆ la mainmise, ˆ la subversion, ˆ l'intervention et ˆ l'agression.

Toutes deux se livrent sur le plan Žconomique ˆ l'exploitation des autres nations, au pillage de leurs richesses et ˆ la spoliation de leurs ressources.

Ë propos des vexations infligŽes ˆ autrui, la superpuissance qui arbore lĠenseigne du socialisme se montre particulirement perfide. Elle a envoyŽ des troupes occuper la TchŽcoslovaquie, son alliŽe, et fomentŽ une guerre pour dŽmembrer le Pakistan. Elle ne tient pas sa parole et n'agit en aucun cas ˆ la loyale. Cette superpuissance ne recherche que ses intŽrts et, pour y parvenir, elle ne recule devant rien. (...)

La Chine est un pays socialiste et aussi un pays en dŽveloppement. La Chine appartient au Tiers-Monde. Suivant avec constance l'enseignement du prŽsident Mao, le gouvernement el le peuple chinois soutiennent fermement tous les peuples et toutes les nations opprimŽs dans leur lutte pour gagner ou dŽfendre leur indŽpendance nationale, pour dŽvelopper leur Žconomie nationale el rŽsister au colonialisme, ˆ l'impŽrialisme et ˆ l'hŽgŽmonisme. (...) La Chine n'est pas une superpuissance et jamais elle ne cherchera ˆ en tre une.

 

1 Deng Xiaoping est alors vice-premier ministre et chef de la dŽlŽgation de la Chine ˆ lĠONU.

2 En 1968 Moscou intervient militairement contre la TchŽcoslovaquie et Žcrase le Ç Printemps de Prague È qui rŽclame notamment la libertŽ de la presse et des Žlections libres.

3 En 1971 le Pakistan se divise entre deux pays : l'un qui garde le nom de Pakistan et lÔautre qui devient le Bangladesh.