ETUDE CRITIQUE DE DOCUMENT(S) EN HISTOIRE

 

DĠaprs le sujet donnŽ en AmŽrique du Nord – TES-L – Mai 2016

Mise en forme du sujet – Arnaud LEONARD – La RŽunion

 

 

LE PROCHE ET LE MOYEN-ORIENT, UN FOYER DE CONFLITS DEPUIS LA FIN DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE.

 

En confrontant les documents, dŽcrivez la situation gŽopolitique complexe du Proche et du Moyen-Orient dans lĠentre-deux-guerres, les solutions envisagŽes par le pays mandataire et les consŽquences qui en dŽcoulent.

 

Document 1 : Proche et Moyen-Orient entre les deux guerres mondiales

 

 

DĠaprs Georges Duby (sous la direction de), Grands Atlas historique, 2006.

 

1. Abd-al-Aziz ibn Saoud (vers 1880-1953) fondateur de lĠƒtat saoudien moderne et premier roi dĠArabie saoudite de 1932 ˆ 1953.

2. Organisation sioniste crŽŽe en 1929. Elle favorise lĠimmigration juive en Palestine.

 

 

Document 2 : Extrait du Ç Livre blanc(1) È de la Palestine sous tutelle britannique (1939)

 

Ë la suite dĠune confŽrence anglo-judŽo-arabe qui se tient ˆ Londres en fŽvrier 1939, un Livre blanc est publiŽ en mai 1939 dans le but dĠapaiser les tensions entre Arabes et Juifs, et de dŽtourner les pays arabes des puissances de lĠAxe dans un contexte de marche ˆ la guerre. Le Royaume-Uni, puissance mandataire de la Palestine, revient sur les promesses faites au mouvement sioniste pendant la Grande Guerre.

 

I – Constitution

 

[É] Le gouvernement de Sa MajestŽ est convaincu quĠintŽgrŽe au cadre du mandat comme elle lĠa ŽtŽ, la dŽclaration Balfour ne pouvait en aucune faon signifier que la Palestine serait transformŽe en un ƒtat juif, contre la volontŽ de la population arabe du pays.

 

[É] Le gouvernement de Sa MajestŽ dŽclare aujourdĠhui sans Žquivoque quĠil nĠest nullement dans ses intentions de transformer la Palestine en ƒtat juif. [É] Depuis la dŽclaration de 19221, plus de 300 000 Juifs ont immigrŽ en Palestine, et la population du foyer national (juif) sĠest ŽlevŽe ˆ quelque 450 000 ‰mes, soit environ un tiers de la population entire du pays.

 

[É] Il serait contraire ˆ tout lĠesprit du systme des mandats que la population de Palestine demeure indŽfiniment sous tutelle mandataire [É]. Le gouvernement de Sa MajestŽ ne peut prŽsentement prŽvoir la forme constitutionnelle exacte que prendra le gouvernement en Palestine, mais son objectif est le self-governement, et son dŽsir est de voir sĠŽtablir finalement un ƒtat de Palestine indŽpendant. Ce devra tre un ƒtat dans lequel les Arabes et les Juifs partageront lĠautoritŽ dans le gouvernement de telle manire que les intŽrts essentiels de chacun soient sauvegardŽs.

 

II – Immigration

 

[É] La crainte quĠont les Arabes que ce flot se poursuive indŽfiniment jusquĠˆ ce que la population soit ˆ mme de les dominer a provoquŽ des consŽquences extrmement graves pour les Juifs et les Arabes et pour la paix et la prospŽritŽ de la Palestine. Les troubles regrettables des trois annŽes ŽcoulŽes ne sont que la plus rŽcente et la plus persistante manifestation de cette grave apprŽhension arabe. Les mŽthodes utilisŽes par les terroristes arabes contre des frres arabes et contre des Juifs mŽritent la plus sŽvre condamnation. Mais on ne peut nier que la peur dĠune immigration juive indŽfinie est largement rŽpandue dans les rangs de la population arabe et que cette peur a rendu possibles ces troubles(2).

 

[É] En consŽquence, lĠimmigration sera maintenue au cours des cinq prochaines annŽes pour autant que la capacitŽ Žconomique dĠabsorption du pays le permettra, ˆ un taux qui portera la population juive ˆ environ le tiers de la population totale. [É] Au terme de la pŽriode de cinq ans, aucune immigration juive ne sera plus autorisŽe, ˆ moins que les Arabes de Palestine ne soient disposŽs ˆ y consentir.

 

Olivier CarrŽ, Le mouvement national palestinien, Paris, 1977.

 

1. Connu sous le nom de Ç Livre blanc de Churchill È, alors secrŽtaire aux colonies ; il modre les points ŽnoncŽs dans la dŽclaration Balfour, restreignant par exemple le territoire dŽdiŽ au foyer national juif et relevant les conditions financires dĠimmigration des Juifs.

2. troubles : le texte Žvoque les manifestations palestiniennes violentes antijuives de 1936-1938.