ETUDE CRITIQUE DE DOCUMENT(S) EN GEOGRAPHIE

 

DÕaprs le sujet donnŽ en Nouvelle-CalŽdonie – TES-L – Mars 2015

Mise en forme du sujet – Arnaud LEONARD – LycŽe Franais de Tananarive

 

CHINE - JAPON : CONCURRENCES REGIONALES, AMBITIONS MONDIALES.

 

Analysez les diffŽrents aspects de la concurrence rŽgionale entre la Chine et le Japon prŽsentŽs par les documents. Vous discuterez notamment l'intŽrt et les limites de la reprŽsentation cartographique (document 2).

 

Document 1 : La Chine fragilise l'automobile japonaise

 

Aprs la tempte diplomatique autour des ”lots Diaoyu/Senkaku, revendiquŽs ˆ la fois par la Chine et le Japon, les constructeurs nippons Žvaluent leurs pertes sur le premier marchŽ mondial.

Parmi les trois grands japonais prŽsents en Chine, le grand perdant s'appelle Nissan. Mardi 6 novembre, l'alliŽ de Renault a dŽvoilŽ des rŽsultats dŽcevants, en retrait de 2,8% au premier semestre. [...]

La montŽe du sentiment antijaponais, depuis la fin de l'ŽtŽ, auprs des consommateurs chinois a toutefois eu raison de l'objectif de production de 10 millions de vŽhicules en 2012 que s'Žtait assignŽ le groupe en dŽbut d'annŽe. [...]

Depuis septembre, rien ne va plus en Chine pour les constructeurs japonais. Les ventes de Toyota ont baissŽ de 48,9 % en septembre, celles de Honda de 40,5 %, et celles de Nissan de 35,3 %. [...]

Au cours de l'ŽtŽ, les photos de voitures de marques japonaises retournŽes et parfois en flammes firent le tour de Weibo, le Twitter chinois, nourrissant la colre mais suscitant Žgalement un dŽbat puisque les vŽhicules en question sont produits localement par des ouvriers chinois.

Le mois dernier, le richissime homme d'affaires Chen Guangbiao a tranchŽ en acquŽrant 43 autos de la marque Geely1 afin de les offrir aux Chinois dont le vŽhicule avait ŽtŽ endommagŽ, "pour preuve de leur patriotisme". EntourŽ de drapeaux de la RŽpublique populaire, il s'Žtait vantŽ lors d'une cŽrŽmonie d'avoir dŽpensŽ 5 millions de yuans (prs de 627000 euros) dans l'opŽration.

Dans ce contexte, les constructeurs japonais ont dž ralentir les cadences de leurs cha”nes de production. Nissan a fermŽ ses usines pendant les congŽs entourant la fte nationale chinoise du 1er octobre, et la production n'a repris que le 8 octobre ˆ un rythme limitŽ. Toyota, qui possde neuf sites en Chine, avait rŽduit de moitiŽ sa production dŽbut octobre avant de passer ˆ 30 % de baisse par rapport ˆ son rythme normal plus tard dans le mois.

Aux diffŽrends diplomatiques se superposent les erreurs stratŽgiques des constructeurs nippons en Chine. Alors que Volkswagen ou General Motors ne cessent de prŽsenter des modles spŽcifiquement conus pour les conducteurs chinois, les Japonais proposent aux consommateurs locaux des vŽhicules pensŽs... pour les AmŽricains ou les EuropŽens.

 

1. Geely : constructeur automobile chinois.

 

Source : Ç La Chine fragilise l'automobile japonaiseÈ, Philippe JacquŽ et Harold Thibault (ˆ Shanghai), Le Monde, le 06 novembre 2012.

 

Document 2 : Le conflit territorial Chine - Japon en mer de Chine orientale

 

 

Source : Jean-Emmanuel MEDINA, Centre de droit international, UniversitŽ Jean Moulin Lyon 3 / www.diploweb.com - avril 2013

 

Note : Le Ç plateau continental juridique È correspond ˆ la zone dans laquelle les ƒtats c™tiers disposent de droits souverains sur l'exploitation des ressources du sol et du sous-sol des fonds marins.