EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

D’après le sujet donné en Europe-Afrique – Série S – Juin 2009

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Déclaration de M. Willy Brandt sur les relations entre les deux Etats allemands (Erfurt, 19 mars 1970)

 

 

Willy Brandt, chancelier de la RFA, qui rencontre à Erfurt Willy Stoph, chef du gouvernement de la RDA, déclare :

 

« La politique allemande après 1945 était fonction pour une large part - sans vouloir amoindrir l'œuvre de reconstruction qui a été accomplie des deux côtés - de la politique des puissances qui avaient vaincu et occupé l'Allemagne. La confrontation entre l'Est et l'Ouest détermine depuis lors la situation de l'Allemagne et divise l'Europe. Nous ne pouvons rayer cette division de notre histoire. Mais nous pouvons nous efforcer d'en atténuer les conséquences et de contribuer activement à une évolution qui s'apprête à combler les fossés qui nous séparent en Europe et par conséquent aussi en Allemagne.

A cet égard, je pars de l'idée que la nation allemande constitue une réalité continue et vivante. Les idées nationalistes des temps passés ne sont certainement pas mon fait. Mais je suis presque certain que les composantes nationales garderont leur valeur même dans les processus de groupement au niveau européen et international... Il importe donc de tenir compte de cette réalité aussi bien que du fait que deux Etats se sont constitués en Allemagne...

C'est seulement si nous discernons cette tâche que notre rencontre prend un sens véritable. Et c'est seulement si nous sommes capables de résoudre cette tâche que nous subirons avec succès l'épreuve de l'histoire. Personne ne pourra se livrer à des espoirs trompeurs en ce qui concerne les difficultés qui s'opposent à son accomplissement. Les citoyens de nos Etats sont suffisamment réalistes pour savoir que les deux chefs de gouvernement ne seraient pas en mesure de rétablir aujourd'hui l'unité nationale, même si les deux côtés étaient animés d'une même volonté. La situation mondiale ne permettrait pas de le faire sans provoquer des troubles dangereux.

Néanmoins, nous devrions tenter en commun, à plus longue échéance, d'accorder nos intérêts et les intérêts des puissances auxquelles nos Etats sont alliés, de telle manière que cela serve la paix et profite aux hommes. Les rapports actuels entre les deux Etats qui existent sur le sol allemand sont déplorables, notamment en raison du fait que les relations entre les hommes qui vivent d'un côté et de l'autre ont été abaissées à un niveau qui est de beaucoup inférieur à celui auquel se situent les rapports entre de Etats étrangers et leurs habitants. Il importe d'assouplir cette situation particulière négative et de la surmonter si possible ».

 

Office de presse et d'information du gouvernement fédéral, 1970

 

QUESTIONS

 

1°) Présentez le contexte dans lequel cette déclaration a été faite.

2°) Comment l'auteur analyse-t-il l'évolution de la « politique allemande » depuis 1945 ?

3°) Sur quelles bases le chancelier Willy Brandt croit-il possible l'établissement de relations entre les deux Allemagnes ?

4°) Quelles peuvent être, selon l'auteur, les perspectives des relations nouvelles établies entre les deux pays ?