EXPLICATION DUN DOCUMENT DHISTOIRE

 

Daprs le sujet donn en Europe - Afrique Sries L-ES Juin 2006

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD Lyce Franais de Varsovie

 

 

Extraits du Communiqu final de la Confrence de Bandung, avril 1955.

 

 La confrence afro-asiatique a pris note du fait que l'existence du colonialisme dans plusieurs parties de l'Asie et de l'Afrique, sous quelque forme qu'il se prsente, non seulement entrave la coopration culturelle mais aussi le dveloppement des cultures nationales. Certaines puissances coloniales ont refus leurs sujets coloniaux les droits lmentaires en matire d'ducation et de culture, ce qui entrave le dveloppement de leur personnalit et aussi la collaboration culturelle avec les autres peuples d'Afrique et d'Asie. (...) La confrence condamne un tel dfi des droits fondamentaux de l'homme (...) comme une forme d'oppression culturelle.

La confrence dclare approuver entirement les principes fondamentaux des Droits de l'homme, tels qu'ils sont dfinis dans la Charte de l'O.N.U. (...), et appuyer entirement le principe du droit des peuples et des nations disposer d'eux-mmes tel qu'il est dfini dans la Charte (...) La confrence est d'accord :

- Pour dclarer que le colonialisme sous toutes ses formes est un mal auquel il doit tre rapidement mis fin.

- Pour affirmer que la soumission des peuples au joug tranger et l'exploitation trangre constitue une violation des droits fondamentaux de l'homme, est contraire la Charte des Nations unies et est un obstacle la consolidation de la paix mondiale.

- Pour affirmer son soutien la cause de la libert et de l'indpendance de tels peuples.

Devant la situation trouble en Afrique du Nord et le refus persistant ces peuples de leur droit l'auto-dtermination, la confrence accorde son soutien au droit des peuples d'Algrie. Tunisie. Maroc l'auto-dtermination et l'indpendance ; demande au gouvernement franais d'aboutir un rglement pacifique de cette affaire sans dlai. La confrence, conformment la position qu'elle a prise sur l'abolition du colonialisme, soutient l'interprtation indonsienne de la clause des accords Pays-Bas-Indonsie relative l'ouest. Elle presse le gouvernement nerlandais de rouvrir aussitt que possible les ngociations pour remplir les obligations mentionnes ci-dessus.(...) 

 

Extrait de "Les mmoires de l'Europe", tome VI, l'Europe moderne, sous la direction de Jean-Pierre Vivet, dition Robert Laffont, Paris, 1973.

Site internet : http://hypo.ge-dip.etat-ge.ch/www/cliotexte/html/conference.bandung.html

 

 

Questions :

 

1. Prsentez cette confrence, les participants et le contexte de sa tenue.

2. Que dnoncent et que revendiquent les auteurs du communiqu ?

3. Expliquez la phrase souligne sur l'Algrie, la Tunisie, et le Maroc.

4. Dans quelle mesure les voeux de la confrence ont-ils t appliqus dans les annes qui suivent ?