EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

D’après le sujet donné en Métropole – Séries L-ES-S – Septembre 2008

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

La conférence de Belgrade (septembre 1961).

 

« La conférence de Bandung, avec les principes qu'elle a arrêtés, a été, après la proclamation de la charte de l'ONU, la première et puissante manifestation d'une conception moderne des relations internationales. Ce n'est pas par hasard que ces principes ont été adoptés en Asie, avec le concours des représentants des peuples d'Asie et d'Afrique. C'est en effet sur ces deux continents que vit la majorité de la population de notre planète, ceux qui sont privés de leurs droits, ont subi des siècles durant l'asservissement et la discrimination. (...)

Notre conférence n'a pas pour objet de créer un bloc. Au contraire, elle doit dénoncer l'exclusivisme des blocs, qui est un danger pour la paix mondiale et qui empêche les autres pays de participer, dans la plus complète égalité, au règlement des litiges internationaux. (...)

Qu'il me soit permis de relever ici une erreur que l'on rencontre de temps à autre dans la presse et les commentaires à propos de l'orientation qu'empruntera la conférence des chefs d'États ou de gouvernement des pays non-engagés. On se demande si cette orientation sera pro-occidentale ou pro-orientale. De telles conjectures sont parfaitement oiseuses (1), car nous ne sommes pas réunis pour nous prononcer sur ce point mais bien pour préciser et harmoniser nos positions sur les grandes questions qui inquiètent aujourd'hui le monde. On verra alors en quoi nos positions divergent et en quoi elles concordent avec celles de l'une ou de l'autre partie. »

 

1 inutiles, superflues

 

Source : Extraits de l'allocution d'ouverture de la conférence de Belgrade prononcée par Tito,

septembre 1961.

 

 

Questions :

 

1. Expliquez la phrase soulignée.

2. À quelle situation du monde Tito fait-il allusion quand il évoque « l'exclusivisme des blocs » ?

3. Rappelez les principes de la conférence de Bandung évoqués par l'auteur au début de son allocution.

4. Pourquoi cette conférence de « non-engagés » est-elle organisée en Yougoslavie, démocratie populaire ?

5 Quel est l'objectif de la conférence de Belgrade ? A-t-il été atteint ?