ETUDE D'UN ENSEMBLE DOCUMENTAIRE

 

D’après le sujet donné en Asie – Séries L-ES-S – Juin 2008

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

Sujet : Processus et enjeux de la mondialisation : l'exemple du coton

 

Liste des documents :

Document 1 : Production et consommation de coton dans le monde

D'après l'atlas de l'Intégration Régionale en Afrique de l'Ouest http://www.atlas-westafrica.org

Document 2 : Principaux flux d'exportations de coton dans le monde

D'après l'atlas de l'Intégration Régionale en Afrique de l'Ouest http://www.atlas-westafrica.org

Document 3a : Récolte du coton en Afrique de l'Ouest

Groupe DAGRIS (développement des agro-industries du Sud), http://www.dagris.fr/images/

Document 3b : Récolte du coton aux Etats-Unis

Projet LUXORION (la terre en héritage) http://www.astrosurf.com/luxorion/developpement-durable-tendances5.htm

Document 4 : Les difficultés du coton africain

Sylvie Brunel, L'Afrique dans la mondialisation, Documentation photographique n°8048, 2005.

Document 5 : A la recherche du lieu de naissance probable de mon tee-shirt

Pietra RIVOLI, Les aventures d'un tee-shirt dans l'économie globalisée, 2005. Traduction Fayard, 2007.

 

Première partie :

Vous analyserez I'ensemble documentaire en répondant aux questions suivantes :

1°) Montrez et expliquez que le coton est une marchandise mondialisée (ensemble du dossier documentaire).

2°) Quels sont les principaux acteurs du marché du coton ? (documents 1,2, 5).

3°) En quoi le cas du coton exprime-t-il les rapports de force nés de la mondialisation ? (documents 2 à 5).

4°)   Dans   quelle   mesure   l'exemple  du  coton   montre-t-il   la   diversité  des   choix   de développement dans le monde, et les difficultés qui en résultent (ensemble du dossier documentaire).

 

Deuxième partie :

A I'aide des réponses aux questions, des informations extraites des documents et de vos connaissances personnelles, vous rédigerez une réponse organisée au sujet :

Processus et enjeux de la mondialisation : l'exemple du coton

 

 

Document 1:

Production et consommation de coton dans le monde

 

 

D'après l'Atlas de l'Intégration Régionale en Afrique de l'Ouest (OCDE 2006) http://www.atlas-westafrica.org

 

 

Document 2 :

Principaux flux d'exportations de coton dans le monde

                                                                                                            

 

D'après l'Atlas de l'Intégration Régionale en Afrique de l'Ouest (OCDE 2006) http://www.atlas-westafrica.org

 

 

Document 3a :

Récolte du coton en Afrique de l'Ouest

 

 

Groupe DAGRIS (développement des agro-industries du Sud), http://www.dagris.fr/images/

 

Document 3b :

Récolte du coton aux Etats-Unis

 

 

Projet LUXORION (la terre en héritage) http://www.astrosurf.com/luxorion/developpement-durable-tendances5.htm

 

 

Document 4 :

Les difficultés du coton africain

 

« (...) L'Afrique de l'Ouest est devenue la deuxième zone exportatrice au monde, derrière les Etats-Unis, mais son coton peine à trouver preneur, ce qui illustre les difficultés de l'Afrique dans la mondialisation. L'ampleur des subventions (entre trois et quatre milliards de dollars par an) que les Etats-Unis allouent à leurs 25 000 producteurs fait que leur coton, vendu en dessous des coûts de production réels, inonde le marché mondial. La Chine, atelier textile du monde, est incitée à se fournir préférentiellement aux Etats-Unis, son principal débouché. Bien que l'Organisation mondiale du commerce ait, à la suite d'une plainte déposée par le Brésil, déclaré illégales les subventions américaines, celles-ci se poursuivent néanmoins, même si elles prennent de plus en plus une autre forme (aides directes au revenu)

(...) La difficulté du producteur africain à respecter les exigences de qualité requises sur les marchés internationaux le pénalise un peu plus encore : son coton contient trop d'impuretés, des particules de plastique provenant des emballages notamment. Or, le coton africain n'est pas transformé sur place : les filatures et l'industrie textile africaines ne sont pas compétitives face à la Chine. »

 

Sylvie BRUNEL, L'Afrique dans la mondialisation, Documentation photographique, n° 8048, 2005

 

 

Document 5 :

A la recherche du lieu de naissance probable de mon tee-shirt

 

« (...) Aujourd'hui, Sherry Manufacturing Compagny est l'une des plus grandes entreprises d'impression de tee-shirts des Etats-Unis. Elle est restée une affaire servant surtout les marchés touristiques. De Key West, en Floride, à Mount Denali en Alaska, ainsi que dans beaucoup de zones touristiques entre les deux, en passant par l'Europe, on peut acheter des tee-shirts Sherry, Les graphistes de la société conçoivent des motifs spécifiques pour chaque marché géographique, et les illustrations et les noms des localités sont imprimés ou brodés sur les chemisettes dans l'usine de Miami.

Le stock de tee-shirts blancs (mais aussi de serviettes de plage, de casquettes de base-ball, etc) de Sherry remplit un entrepôt sur deux niveaux... Gary Sandler (1) achète ses tee-shirts au Mexique, au Salvador, en République dominicaine, au Costa Rica, au Bangladesh, au Honduras, en Chine, au Pakistan, au Botswana, en Inde, à Hong Kong et en Corée du Sud... Ma chemisette faisait partie des 25 millions de tee-shirts de coton venant de Chine et autorisés à entrer aux Etats-Unis selon le système de quotas d'importation de vêtements négocié en 1998, Mais la Chine, c'est vaste. Où exactement, demandai-je à Sandler, les chemisettes étaient-elles produites ? Sandler fit tourner son Rolodex (2) et en tira une carte sur laquelle était inscrit: « M. Xu Zhao Min, tricotages de Shanghai »,.. « Ses clients l'appellent Patrick »... Patrick Xu est à l'aise entre l'Est et l'Ouest, entre le communisme et le capitalisme, avec un sens de l'équilibre digne d'un chat. Il vient aux Etats-Unis au moins deux fois par an pour rendre visite à ses clients et en prospecter de nouveaux,

« Venez en Chine, me dit-il, je vous montrerai tout ».

Je lui expliquai que je désirai vraiment tout connaître. Pourrait-il me montrer où sont confectionnées les chemisettes ? Pas de problème. Où le tissu est tricoté ? Bien sûr... Et le coton ? Pour raconter l'histoire de ma chemisette, il fallait commencer par son lieu de naissance. Je savais que la Chine était l'un des plus gros producteurs mondiaux de coton. Pourrais-je aller dans les fermes et voir comment le coton était produit ? Patrick jeta un coup d'œil à mon tee-shirt, « Ça, ça risque d'être difficile. Je pense que ce coton pousse très loin de Shanghai, Teksa, probablement.

- Teksa ? C'est où, Teksa ? C'est très éloigné de Shanghai ? » lui demandai-je. Il y avait une mappemonde sur mon bureau et je la faisais tourner vers la Chine. Pouvait-il me montrer où ça se trouvait sur le globe ? Patrick éclata de rire. Il fit tourner la mappemonde en sens inverse.

« Je crois que ça pousse ici », Je suivis son doigt, Patrick montrait le Texas. »

 

(1) Gary Sandler est le patron de Sherry

(2) Un Rolodex est un carnet d'adresses se présentant sous forme d'un classeur rotatif

 

Pietra RIVOLI, Les aventures d'un tee-shirt dans l'économie globalisée, 2005. Traduction Fayard, 2007.