ETUDE D'UN ENSEMBLE DOCUMENTAIRE

 

D’après le sujet proposé en Annales Zéro – Séries L-ES-S – 2004-2005

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

Sujet : Les relations entre les États-Unis et l’espace latino-américain

 

Document 1 : Carte. Le poids des États-Unis dans le commerce des États latino-américains.

Document 2 : Carte. Les principaux courants d’échange entre l’ALENA et le monde en 2000 et leur évolution depuis 1990.

Document 3 : Extrait d’un article de journal. « La zone de libre échange des Amériques, une idée ambitieuse vouée à l’échec ? »

Document 4 : Tableau statistique. L’immigration aux États-Unis.

Document 5 : Carte. Mc Donald’s, une firme multinationale des États-Unis.

 

Première partie

Analyser l’ensemble documentaire en répondant aux questions :

 

1. Quelle information plus précise, le tableau statistique du document 3 nous apporte-t-il  par rapport à celle du document 1, sur les relations entre les États-Unis et l’Argentine, le Brésil, le Chili, le Mexique et le Pérou ?

2. Quel est l’intérêt, pour le sujet, du changement d’échelle introduit par les documents 2 et 5 par rapport aux autres documents ?

3. Dans quels domaines la puissance des États-Unis s’exprime-t-elle le plus fortement en Amérique latine d’après le dossier documentaire ?

4. Comment expliquer l’inégale intensité des relations entre les Etats-Unis et l’espace latino-américain, selon les pays.

 

Deuxième partie

A l’aide des réponses aux questions, des informations contenues dans les documents et de vos connaissances, rédigez une réponse organisée au sujet :

« Les relations entre les États-Unis et l’espace latino-américain »

 

 

Document 1:

Le poids des États-Unis dans le commerce des États latino-américains.

 

 

Laurent Carroué, Géographie de la mondialisation, Paris, Armand Colin, 2002. Mise en forme : www.annabac.com

 

 

Document 2

Les principaux courants d’échange entre l’ALENA et le monde en 2000 et leur évolution depuis 1990.

 

 

Centre d’études prospectives et d’informations internationales, 2002. Mise en forme : www.annabac.com

 

 

Document 3

« La zone de libre échange des Amériques, une idée ambitieuse vouée à l’échec ? »

 

Une zone de libre-échange de Toronto à la Terre de Feu : voilà une idée ambitieuse qui était censée prendre forme en 2004. Pourtant, il y a de fortes chances que les dix ans de négociation pour l’instauration de la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA) n’aboutissent en décembre prochain qu’à quelques accords commerciaux  bilatéraux hétéroclites, aussi inutiles que dépourvus d’envergure.

La responsabilité de cet échec peut être imputée au conflit d’intérêts entre le Brésil et les États-Unis, les deux principaux participants aux négociations, mais surtout à la montée du protectionnisme et aux atermoiements de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Le Brésil exige depuis longtemps des États-Unis qu’ils démantèlent leur système de subventions et de barrières commerciales spécifiques dans le secteur agricole (…). Les États-Unis veulent pour leur part que le Brésil ouvre son secteur des services et ses marchés publics à la concurrence internationale. (…)

Washington espérait conclure un accord de libre-échange avec 5 petits pays d’Amérique centrale avant la fin 2003. Si les négociations sur la ZLEA s’enlisent, on peut s’attendre que les États-Unis proposent des accords similaires à la Colombie et peut-être au Pérou et au CARICOM, regroupement commercial de pays des Caraïbes.

La partie pourrait être plus difficile pour le Brésil. Il a bien essayé de constituer un groupe de pays latino-américains favorables à une version édulcorée de la ZLEA. Mais l’Argentine et l’Uruguay, deux des partenaires du Brésil dans le cadre du MERCOSUR (qui se veut le marché commun de l’Amérique latine et qui inclut aussi le Paraguay), pourraient privilégier un accord plus large. Quelle que soit l’issue de ce processus peu encourageant, il faut plutôt s’attendre à l’application de préférences commerciales discriminatoires qu’à un véritable système de libre-échange.

 

Répartition des exportations des principaux pays latino-américains (en 2003, en %)

 

 

Argentine

Brésil

Chili

Mexique

Pérou

Exportations vers les États-Unis

10

26

19

87

25

Exportations vers l’Union européenne

18

25

19

6

28

Exportations vers l’Amérique latine

41

20

21

5

17

Exportations vers d’autres régions

31

29

36

2

30

 

Source : Extraits d’un article de Michael Reid publié dans THE ECONOMIST, cité dans COURRIER INTERNATIONAL n° 688 du 8 au 14 janvier 2004.

 

 

 

Document 4:

L’immigration aux États-Unis.

 

 

DATES

Origine des immigrants

1995

2001

ORIGINE NON PRECISEE

3

18 106

EUROPE

132 914

177 833

ASIE

259 984

337 566

AFRIQUE

39 818

50 209

OCEANIE

5 472

7 253

AMERIQUE

dont :

282 270

473 351

Canada

18 117

30 203

Mexique

90 045

204 844

Caraïbes

dont :

96 021

96 958

Cuba

17 661

26 073

République dominicaine

38 493

21 256

Haïti

13 872

22 535

Jamaïque

16 061

15 099

Autres Etats des Caraïbes

9 934

11 995

Amérique centrale

dont :

32 020

 

73 063

 

Salvador

11 670

31 054

Autres États d'Amérique centrale

20 350

42 009

Amérique du sud

dont :

46 063

68 279

Argentine

2 239

3 459

Colombie

10 641

16 333

Equateur

6 453

9 694

Autres États d'Amérique du sud

26 730

38 793

Autres origines américaines

4

4

TOTAL

720 461

1 064 318

 

Service d’immigration et de naturalisation des Etats-Unis, www.uscis.gov

 

 

Document 5 :

Mc Donald’s, une firme multinationale des États-Unis.

 

 

Source : www.princeton.edu. Mise en forme Arnaud LEONARD.