ETUDE DE DOCUMENT(S) EN HISTOIRE

 

DĠaprs le sujet donnŽ en MŽtropole – TSTMG – Juin 2015

Mise en forme du sujet – Arnaud LEONARD – LycŽe Franais de Tananarive

 

SUJET DĠETUDE DU PROGRAMME Ç LE MOYEN-ORIENT ET LE PETROLE È

 

Document 1. Le Moyen Orient et le pŽtrole depuis les annŽes 1970.

 

Au dŽbut des annŽes 70, la demande de pŽtrole sĠaccro”t, notamment en provenance des Etats-Unis o lĠextraction est de plus en plus cožteuse. Ceux-ci prŽfrent sĠapprovisionner ˆ bas prix au Moyen Orient. Le dollar se dŽvalue : les pays exportateurs sĠestiment exploitŽs. (É) Paralllement, les membres de lĠOPEP affirment leur souverainetŽ sur leurs ressources pŽtrolires, tenant un discours radical (AlgŽrie, Libye, Irak), ou souhaitant une prise de participation progressive. Les relations se durcissent au moment de la guerre du Kippour (octobre 1973). Par solidaritŽ avec les Palestiniens, les pays arabes dŽcident dĠutiliser lĠarme du pŽtrole et prennent les mesures suivantes : rŽduction du volume des exportations ; embargo total contre plusieurs pays occidentaux, dont les Etats-Unis ; quadruplement du prix du pŽtrole brut ˆ 11,65 dollars [É].

Les principales victimes de cette hausse sont en fait les pays en dŽveloppement, qui sĠendettent auprs de la communautŽ internationale. (É) Dans ce contexte de dŽsŽquilibres persistants, et malgrŽ des signes de reprise Žconomique, la chute du Shah dĠIran en 1979 entra”ne le retrait du pŽtrole iranien, provoque le deuxime choc pŽtrolier et relance la hausse des prix. En rŽalitŽ, il sĠagit de la deuxime Žtape dĠun double choc qui, en une petite dŽcennie, transforme de fond en comble lĠŽconomie de la plante et favorise la mondialisation du pŽtrole. [É] dans cette optique, le Moyen Orient, parce quĠil dispose de rŽserves importantes exploitables ˆ des cožts trs infŽrieurs ˆ ceux des autres rŽgions pŽtrolires, occupe une place privilŽgiŽe. CĠest pourquoi, la communautŽ internationale, se souciant de plus en plus du libre accs de tous aux ressources pŽtrolires de la plante, ne peut sĠen dŽsintŽresser. Cet intŽrt justifie la guerre du Golfe en 1991. [É] Parce que le Moyen Orient peut toujours tre le lieu de conflits armŽs, la consolidation des autres rŽgions pŽtrolires reste nŽanmoins un objectif partagŽ par la communautŽ internationale. Les recherches y contribuent dans le Golfe de GuinŽe, dans le Golfe du Mexique, en mer Caspienne, au BrŽsil, en Australie. [É]

Avec plus de 60% des rŽserves mondiales prouvŽes, le Moyen Orient est, sans contestation possible, le cÏur pŽtrolier du monde. En son sein, lĠArabie Saoudite arrive largement en tte avec quelques 264 milliards de barils de rŽserves prouvŽes sur un total mondial de 1 200 milliards [É]. Elle est suivie par quatre autres ƒtats riverains du Golfe persique : lĠIran (137 milliards de barils), lĠIrak (115), le Kowe•t (101) et les ƒmirats arabes unis (98). C™tŽ production, lˆ encore, les ƒtats du Moyen Orient occupent le premier rang. Si lĠon met en rapport production et rŽserves disponibles, cette rŽgion bŽnŽficie dĠun potentiel de plus de quatre-vingt annŽes de production, soit dix fois plus que lĠEurope et quatre fois plus que lĠAmŽrique. Cette place prŽdominante des pays du Moyen Orient explique largement la sensibilitŽ des grandes puissances industrielles aux soubresauts politiques qui agitent cette rŽgion. [É] QuĠune tension survienne et elle se rŽpercute instantanŽment sur les prix internationaux car, immŽdiatement, la pŽnurie effraie et le libre approvisionnement est menacŽ.

 

Source : www.ladocumentationfranaise.fr, extrait du dossier Ç Le pŽtrole, un enjeu international È, mis ˆ jour le 31 janvier 2011, consultŽ le 17 Novembre 2014.

 

Questions :

1) PrŽcisez la place du Moyen-Orient et de ses rŽserves de pŽtrole actuelles.

2) Expliquez la phrase soulignŽe.

3) PrŽsentez les consŽquences des diffŽrents chocs pŽtroliers.

4) Montrez comment le pŽtrole du Moyen-Orient est devenu un enjeu politique et Žconomique mondial depuis les annŽes 1970.