ETUDE DE DOCUMENT(S) EN GEOGRAPHIE

 

DÕaprs le sujet donnŽ en PolynŽsie – TSTMG – Juin 2014

Mise en forme du sujet – Arnaud LEONARD – LycŽe Franais de Tananarive

 

SUJET DÕETUDE DU PROGRAMME Ē LES MIGRATIONS INTERNATIONALES Č

 

Document. De nouveaux flux migratoires europŽens ?

 

Le mouvement est encore modeste, mais une dynamique est clairement enclenchŽe : la crise Žconomique est en train de redessiner la carte des flux migratoires intra-europŽens. De jeunes dipl™mŽs du sud du continent arrivent toujours plus nombreux dans les pays plus prospres de lÕUnion europŽenne (UE).

Depuis la crise de 2008, les flux les plus dynamiques viennent dÕItalie et dÕEspagne. LÕeffondrement des Žconomies dÕEurope du Sud a rŽactivŽ une Žmigration qui sՎtait tarie depuis le milieu du XXe sicle. Entre 2007 et 2011, lՎmigration italienne a ainsi bondi de plus de 30 %, celle de lÕEspagne de plus de 140 % et celle de la Grce de plus de 200 %. Principale destination de ces ŽmigrŽs : lÕAllemagne. (...) La principale nouveautŽ de ce scŽnario encore inimaginable il y a cinq ans est la fin de lÕhŽgŽmonie du flux de migration Est-Ouest. (...)

De faon gŽnŽrale, ces nouveaux mouvements migratoires seraient cependant, malgrŽ leur nouvelle orientation, ˆ relativiser. Ē Il y a une croissance de l'Žmigration de certains pays, mais comme on part de trs bas, cela reste d'une ampleur modŽrŽe Č, explique lÕexpert de OCDE(1) Thomas Liebig. Les migrations en provenance d'Italie, d'Espagne ou de Grce ont concernŽ Ē 50 000 personnes en moyenne Č, en 2011, rŽsume-t-il.

Ė titre de comparaison, malgrŽ sa relative santŽ Žconomique, l'Allemagne a, depuis 2007, plus de 100 000 de ses ressortissants qui s'expatrient chaque annŽe, notamment vers la Suisse et l'Autriche. (...)

Si, depuis 2007, les flux en provenance de la Pologne et de la Roumanie ont beaucoup baissŽ (de respectivement 18 % et 43 %), ils ne se sont pas taris pour autant et ils restent de loin, en volume, les plus importants en Europe.

Le cas de la France est particulier. (...) On constate une hausse rŽgulire de 2 % par an du nombre de Franais vivant hors de France. Entre 2006 et 2012, ils sont passŽs officiellement de 1,4 milllon ˆ 1,6 million. Et depuis 2007, les courbes des inscriptions les plus ascendantes se trouvent au Proche et Moyen-Orient, en Asie et en AmŽrique du Nord.

Si l'on s'en tient ˆ ces registres, la France se situe au 12e rang des pays de l'OCDE en matire d'Žmigration. La crise ne ferait donc pas partir en masse les Franais ˆ lŌŽtranger. il nŌy aurait pas non plus de rŽelle fuite des cerveaux, mme si certains indicateurs montrent une internationalisation croissance dŌune Žlite hautement qualifiŽe. Entre 2000 et 2006, le pourcentage de personnes ayant un Ē niveau dŌŽducation ŽlevŽ Č parmi les Franais expatriŽs est passŽ de 34 % a 40 %. Sur le territoire des ƒtats-Unis, ce chiffre atteint les 70 %.

Ė l'exception d'un petit nombre d'Espagnols et de Portugais, l'attirance des EuropŽens pour les pays Žmergents serait aussi globalement limitŽe. Le seul vrai mouvement observŽ vers ces pays est celui du retour de Latino-AmŽricains installŽs notamment en Espagne. (...)

 

ƒlise VINCENT, Ē LÕAllemagne attire de jeunes Espagnols, Italiens ou Grecs fuyant la pŽnurie dŌemplois qualifiŽs et bien rŽmunŽrŽs Č, Le Monde, 28 juin 2013.

 

1 OCDE : Organisation de coopŽration et de dŽveloppement Žconomique qui regroupe des pays dŽveloppŽs, dŽmocratiques et ˆ Žconomie de marchŽ.

 

Questions :

1. RŽsumez en quelques phrases la Ē dynamique enclenchŽe Č que le document analyse.

2. Pour quelle raison l'Žvolution dŽcrite dans le document est-elle ˆ nuancer ?

3. Montrez que l'Allemagne est ˆ la fois un pays d'accueil et un pays de dŽpart pour les migrants internationaux.

4. Expliquez la phrase soulignŽe.

5. En vous appuyant sur le document et sur vos connaissances, montrez que les migrations internationales mettent en concurrence les territoires dans la mondialisation.