TRAVAIL SUR DOCUMENT EN HISTOIRE

 

DĠaprs le sujet donnŽ aux Antilles-Guyane-AmŽrique centrale et Mexique-Brasilia – 3e – Juin 2014

Mise en forme du sujet – Arnaud LEONARD – LycŽe Franais de Tananarive

 

 

EXTRAITS DE LĠAPPEL DU GENERAL DE GAULLE, LE 18 JUIN 1940.

 

Les chefs qui, depuis de nombreuses annŽes, sont ˆ la tte des armŽes franaises, ont formŽ un gouvernement. Ce gouvernement, allŽguant la dŽfaite de nos armŽes, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons ŽtŽ, nous sommes submergŽs par la force mŽcanique, terrestre et aŽrienne, de lĠennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. [É] Mais le dernier mot est-il dit ? L'espŽrance doit-elle dispara”tre ? La dŽfaite est-elle dŽfinitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. [É] Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrire elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des ƒtats-Unis. Cette guerre n'est pas limitŽe au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchŽe par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. [É]

Moi, gŽnŽral de Gaulle, actuellement ˆ Londres, j'invite les officiers et les soldats franais qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient ˆ s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingŽnieurs et les ouvriers spŽcialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient ˆ s'y trouver ˆ se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu'il arrive, la flamme de la rŽsistance franaise ne doit pas s'Žteindre et ne s'Žteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai ˆ la radio de Londres.

 

Appel radiodiffusŽ du gŽnŽral de Gaulle ˆ la BBC, dans Discours et messages, Plon, 1970

 

1. O se trouve le gŽnŽral de Gaulle en juin 1940 ? A qui sĠadresse-t-il ?

2. Quelle est la situation de la France en juin 1940 ? Comment le gŽnŽral de Gaulle lĠexplique-t-il ?

3. Pourquoi de Gaulle pense-t-il que Ç rien nĠest perdu È ?

4. A lĠaide du document et de vos connaissances, comparez lĠattitude du gŽnŽral de Gaulle avec celle du marŽchal PŽtain.