CORRIGE DU SUJET DE COMPOSITION

 

Mise en forme - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Ces éléments nationaux de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils peuvent être complétés par ceux de la commission académique d’harmonisation et ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque jury est souverain.

 

La composition doit permettre au candidat de faire la preuve de ses connaissances tout en les situant dans un questionnement.

En histoire comme en géographie, les productions graphiques (schéma(s)...) que le candidat peut réaliser à l'appui de son raisonnement, en fonction du sujet et de ses choix, seront valorisées.

Le correcteur évalue :

- la compréhension du sujet

- la maîtrise des connaissances privilégiant les approches synthétiques et les notions centrales du programme

- la capacité à organiser un plan ou une démonstration autour de quelques axes répondant au questionnement initial

- la pertinence des exemples d'appui et des productions graphiques. Ces dernières seront valorisées dans la notation

- la maîtrise de l'expression écrite.

 

 

Sujet. De la société industrielle à la société de communication

 

 

La (les) partie(s) du programme concernée(s) par le sujet :

Spécifique aux séries L/ES, ce sujet s'inscrit dans le cadre de la première partie du programme d'Histoire (« le monde de 1945 à nos jours »). Il correspond au premier thème, auquel il est recommandé de consacrer 4 ou 5 heures.

 

Le cadre :

Le sujet reprend littéralement l'intitulé du programme et ne saurait donc surprendre les candidats.

 

La problématique :

On attend d'eux une présentation synthétique des grandes transformations du second XXe siècle, dans les domaines économique, social, matériel, scientifique et technologique.

 

Le plan et les thèmes :

Le plan est libre. Ce qui suit n'est pas une proposition de plan, mais constitue la déclinaison de grands thèmes qui composent le sujet :

Compte tenu de l'ampleur du sujet, on acceptera tout plan cohérent permettant de rendre compte des mutations depuis la Seconde Guerre mondiale. On ne saurait attendre de démarche exhaustive, mais on privilégiera les copies montrant une compréhension globale du sujet et développant des exemples pertinents traduisant ces transformations :

- les évolutions économiques (reconstruction, croissance des « trente glorieuses » touchant inégalement les pays, évolutions contrastées depuis les années 70, apparition de nouveaux acteurs)

- les transformations sociales (croissance démographique, généralisation du modèle de la « société de consommation », transformation des modes de vie, développement des migrations, urbanisation, progrès de la scolarisation ...)

- les bouleversements scientifiques et technologiques (en liaison avec les transformations économiques et de mode de vie), la « révolution informatique »

- la mondialisation de la culture, la généralisation de certains modes de consommation ...

 

Eléments valorisables :