CORRIGE DU SUJET DE COMPOSITION

 

Mise en forme - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Ces éléments nationaux de correction n'ont qu'une valeur indicative. Ils peuvent être complétés par ceux de la commission académique d’harmonisation et ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité des autorités académiques, chaque jury est souverain.

 

La composition doit permettre au candidat de faire la preuve de ses connaissances tout en les situant dans un questionnement.

En histoire comme en géographie, les productions graphiques (schéma(s)...) que le candidat peut réaliser à l'appui de son raisonnement, en fonction du sujet et de ses choix, seront valorisées.

Le correcteur évalue :

- la compréhension du sujet

- la maîtrise des connaissances privilégiant les approches synthétiques et les notions centrales du programme

- la capacité à organiser un plan ou une démonstration autour de quelques axes répondant au questionnement initial

- la pertinence des exemples d'appui et des productions graphiques. Ces dernières seront valorisées dans la notation

- la maîtrise de l'expression écrite.

 

 

Sujet : L'émancipation des peuples colonisés: indépendances et tentatives d'organisation (1945-1975)

 

 

La (les) partie(s) du programme concernée(s) par le sujet :

En séries L et ES, le sujet s'appuie sur la première partie du programme, « Le monde de 1945 à nos jours », notamment sur le thème « Le Tiers- Monde : indépendances, contestation de l'ordre mondial, diversification ».

En série S, le sujet correspond à la deuxième partie du programme, « Colonisation et indépendance », notamment au thème « La décolonisation et ses conséquences ».

 

Le cadre :

Le sujet invite à partir de la situation à la fin de la Seconde Guerre mondiale et à aborder l'ensemble de la décolonisation d'une part, les problèmes des États nouvellement indépendants et leurs tentatives d'organisation jusqu'en 1975 d'autre part. À cette date, la décolonisation est achevée, et le rêve d'un ordre international où le poids démographique du Tiers-Monde serait pris en compte est mis à mal par les événements.

 

La problématique :

La problématique est difficile à libeller pour ce sujet. Elle pourrait être « quelles sont les étapes, modalités et conséquences du mouvement de décolonisation ? », « comment les pays colonisés obtiennent-ils leur indépendance et parviennent-ils à s’organiser sur la scène internationale ?

 

Le plan et les thèmes :

Les remises en cause de la domination coloniale peuvent constituer la première partie : l'impact de la Seconde Guerre mondiale et le contexte international favorable à la décolonisation ; la pression démographique, les blocages sociaux, l'action des mouvements nationalistes constituent d'autres facteurs, internes aux colonies. On valorisera, en série S, les copies qui rappelleront que la Seconde Guerre mondiale constitue un accélérateur dans une évolution déjà ancienne.

Les étapes et les modalités de l'émancipation peuvent constituer la deuxième partie du devoir en retraçant les grandes étapes chronologiques en Asie et en Afrique. On valorisera les copies qui apporteront des précisions au-delà du cadre chronologique fourni.

Les tentatives d'organisation des nouveaux États peuvent constituer la troisième partie. L'organisation de la conférence de Bandoeng marque l'émergence du Tiers-Monde (qui ne recoupe que partiellement le monde colonisé). Dans les années 1960, ces États tentent de s'organiser dans le mouvement des non-alignés ; le projet politique se déplace vers la prise en compte des problèmes de développement tandis que la volonté de créer un nouvel ordre économique international ne résiste pas aux tensions politiques d'une part. économiques avec le premier choc pétrolier, d'autre part.

 

Eléments valorisables :

On ne pénalisera pas les plans organisés autour de la chronologie, mais on valorisera les élèves qui sont capables de donner du sens aux événements présentés. On n’exigera pas d‘autres dates que celle de la chronologie indicative

Il y aura des différences dans le traitement du sujet entre les séries, L-ES et S. Vu la formulation, la première partie proposée peut être valorisée, mais n’est pas exigible en tant que telle dans le développement. On valorisera les travaux qui s’appuient sur un seul exemple bien argumenté ou sur plusieurs exemples comparatifs, ainsi que les copies  qui expliquent bien les différentes tentatives d’organisation politiques et économiques.