EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

D’après le sujet donné au Liban – Juin 2004

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

De Gaulle parlant de Staline.

 

« Staline était possédé de la volonté de puissance. Rompu par une vie de complots, à masquer ses traits et son âme, à se passer d'illusions, de pitié, de sincérité, à voir en chaque homme un obstacle ou un danger, tout chez lui était manœuvre, méfiance et obstination.

La Révolution, le Parti, l'État, la guerre, lui avaient offert les occasions et les moyens de dominer. Il y était parvenu, usant à fond des détours de l'exégèse (1) marxiste et des rigueurs totalitaires, mettant enjeu une audace et une astuce surhumaines, subjuguant ou liquidant les autres.

Dès lors, seul en face de la Russie, Staline la vit mystérieuse, plus forte et plus durable que toutes les théories et que tous les régimes. Il l'aima à sa manière. Elle-même l'accepta comme un « tsar » pour le  temps  d'une  période  terrible  et supporta le bolchevisme  pour  s'en  servir comme d'un instrument...

J'aperçus sa politique, grandiose et dissimulée. Communiste habillé en maréchal, dictateur tapi dans sa ruse, conquérant à l'air bonhomme, il s'appliquait à donner le change. »

 

Charles de Gaulle, Mémoires de guerre, 1959, Plon, tome 3.

 

(1) Interprétation historique, juridique, etc..., des textes.

 

Questions :

 

1. Présenter le document.

2. Quelles sont les bases politiques du modèle soviétique stalinien selon l'auteur ? Les définir brièvement à l'aide de vos connaissances.

3. Quels sont, d'après vos connaissances, les autres aspects principaux de ce « modèle » (non signalés par l'auteur dans cet extrait) ?