EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

D’après le sujet donné en Métropole – Juin 1996

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Extraits du discours télévisé de John F. Kennedy, 22 octobre 1962.

 

« Au cours de la semaine dernière, des preuves indubitables ont établi qu'une série de bases de lancement de missiles offensifs était maintenant en préparation dans cette île opprimée. Ces sites de lancement ne peuvent avoir qu’un but : la constitution d’un potentiel nucléaire dirigé contre l’hémisphère occidental. (…) Chacun de ces missiles, en résumé, peut frapper Washington, le canal de Panama, le cap Canaveral, Mexico, ou toute autre ville située dans la partie sud-est des Etats-Unis, en Amérique centrale ou dans la région des Antilles (...) Cette transformation précipitée de Cuba en une importante base stratégique - du fait de la présence de ces armes puissantes, à longue portée et manifestement offensives, susceptibles de porter la destruction massive et instantanée - constitue une menace explicite à la paix et à la sécurité de toutes les Amériques (...)

Cette décision soudaine et clandestine d’installer pour la première fois des armes stratégiques en dehors du territoire soviétique, constitue une provocation délibérée, une modification injustifiée du statu quo. Le gouvernement soviétique a ainsi créé une situation que notre pays ne saurait accepter si nous voulons que nos ennemis comme nos amis continuent à croire à notre résolution et à la valeur de nos engagements. (...) Nous ne prendrons pas prématurément ou sans nécessité le risque d’un conflit nucléaire à  l’échelle mondiale, où la victoire aurait un goût de cendres, mais nous ne reculerons pas non plus devant ce risque chaque fois que nous aurons à l’affronter.

J'ai donné des ordres pour que soient prises immédiatement les premières mesures suivantes :

Premièrement : pour arrêter l'édification de ce potentiel offensif, un embargo rigoureux est instauré sur tout équipement militaire offensif acheminé vers Cuba. Tous les bateaux de n'importe quelle sorte se dirigeant vers Cuba, venant de n'importe quel pays ou de n'importe quel port, devront rebrousser chemin, s'il est établi qu'ils contiennent des cargaisons d'armes offensives (...)

Deuxièmement : j'ai ordonné de continuer et de renforcer l'étroite surveillance de Cuba et de l'édification de son potentiel militaire (...)

Troisièmement : la politique de notre pays sera de considérer tout lancement de missile nucléaire depuis Cuba contre toute nation de l'hémisphère occidental comme une attaque de l'Union soviétique contre les Etats-Unis, appelant en représailles une riposte complète contre l'Union soviétique. (...)

Sixièmement : conformément à la charte des Nations Unies, nous demandons ce soir une réunion d'urgence du Conseil de sécurité afin de répondre à la plus récente menace soviétique à la paix du monde (...)

 

Questions :

 

1. Présentez brièvement le document, l'auteur, le contexte.

2. Expliquez pourquoi Cuba présente un intérêt économique et géopolitique pour les États-Unis et montrez en quoi il constitue une menace.

3. Analysez le discours de J.-F. Kennedy : les arguments soulignant la gravité de la situation, les mesures annoncées pour faire reculer l'URSS et le risque encouru. Quelle mesure peut justifier l’expression de « diplomatie au bord du gouffre » ?

4. Son appel a-t-il été entendu ? Comment la crise s'est-elle achevée ? Quelles en furent les conséquences ?

5. En conclusion, déterminez la nature de cette crise. Évoquez les répercussions dans le monde et sur l'évolution des relations internationales.