EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

D’après www.annabac.com

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

La « révolution de Velours » en Tchécoslovaquie

 

« Avec le renversement du système totalitaire s'est achevée la longue période de notre situation de pays satellite. J'ai même été surpris de la vitesse et de la douceur avec laquelle ce changement s'était produit. Face aux événements dramatiques en Europe centrale et orientale et aux bouleversements dans son propre pays, la direction soviétique a apparemment compris qu'il serait insensé de vouloir maintenir le système de l’hégémonie soviétique dans notre partie de l'Europe. Je ne sais pas quelle image se faisait de l’évolution Gorbatchev au moment où il a lancé sa perestroïka mais, à la fin de 1989, il a dû lui sembler clair qu’on ne pouvait plus empêcher l’émancipation d'anciens pays satellites de l’Union soviétique […].

Nous sommes ainsi devenus, pratiquement du jour au lendemain, un pays politiquement indépendant. Cela ne veut pas dire que nous nous soyons libérés grâce à l’effort de la direction soviétique, et que notre liberté nous ait été offerte ou même imposée. Il a fallu la saisir et c’est ce que nous avons fait. Je veux juste dire que nous n’avons pas rencontré de résistance significative.

 

Vaclav Havel*, Méditations d’été, Éditions de l’Aube, 1992.

 

1. Vaclav Havel est un écrivain dissident tchèque. Il participe à la « révolution de Velours » et devient président de la République tchèque en 1989.

 

Questions :

 

1. Comment Vaclav Havel caractérise-t-il la situation de son pays au temps du bloc de l’Est ?

2. Expliquez la phrase en italique. Quels autres événements historiques peuvent justifier qu’il ait été « surpris » ?

3. Quel rôle l’auteur attribue-t-il à la direction soviétique et comment expliquez-vous ce changement de la part de Moscou ?

4. Dans quelles circonstances les populations de l’Europe de l’Est saisissent-elles leur liberté ?