EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

Mise en forme du sujet - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Les revendications d'une élite africaine.

 

« Le continent africain n'échappe pas à la même évolution ; les idées d'autonomie pénètrent dans la société nègre. Dans un congrès national qui se réunit à Accra, au début de 1920, on put entendre les revendications des indigènes de l'Afrique occidentale : ils ont trouvé des porte-parole parmi une classe très curieuse de nègres appelés « the Educated Native ». Ces indigènes de Gold Coast, de Lagos, de Sierra-Leone, [...] assimilés presque complètement par la civilisation anglaise, ont la même langue, la même religion, les mêmes lois, les mêmes mœurs que les Anglais ; habitant les villes, ils s'emploient comme fonctionnaires et comme agents commerciaux; on les voit aussi s'avancer vers l'intérieur le long des voies ferrées, avec la civilisation et les intérêts britanniques qu'ils véhiculent et qu'ils servent comme interprètes et comme secrétaires. Mais, ils n'ont pas perdu le sentiment de race et ils soutiennent la cause de leurs frères ; ils réclament depuis longtemps des libertés politiques ; ils en propagent la notion dans toute l'Afrique occidentale. En 1920, ils réussissaient à réunir des délégués de tous les pays en un congrès qui demanda l'établissement du self-government dans toute l'Afrique occidentale et protesta contre l'inégalité des races. »

 

Albert Demangeon, L'Empire britannique, Armand Colin, 1931.

 

Questions :

 

1. Présentez le texte

2. Comment l'auteur définit-il les « Educated Native » ? À quelle catégorie sociale appartiennent-ils ?

3. Que revendiquent-ils ? Au nom de quels principes ?