EXEMPLE DE CORRECTION DU SUJET D’EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

Mise en forme - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Le candidat répond à des questions. Il doit manifester une compréhension générale du document et faire preuve de sa capacité à identifier des informations et à les éclairer à partir de ses connaissances personnelles.

Comme le prévoit la définition de l'épreuve, le candidat ne répond qu'aux questions posées. L'ensemble de ces réponses ne comporte pas de limite de volume afin de ne pas brider le candidat ayant une réflexion approfondie et des connaissances pertinentes par rapport aux questions. Toutefois le temps limité dont il dispose doit l'inciter à fournir des réponses concises.

 

Le correcteur évalue :

- la compréhension globale du document ;

- la capacité du candidat à identifier des informations et à les éclairer par ses connaissances personnelles ;

- la concision et la rigueur des réponses ;

- la maîtrise de l'expression écrite.

 

Sujet : La politique américaine en Extrême-Orient.

 

 

Question 1 :

1. Richard Nixon est le Président républicain nouvellement élu (en 1968) pour succéder au démocrate Johnson qui, après Kennedy, a inten­sifié l'implication des États-Unis dans la guerre du Vietnam pour « défendre » le Vietnam du Sud contre le Nord communiste. À cette date, les États-Unis ont subi un sérieux revers, symbo­lique surtout, avec l'offensive du Têt qui a montré que les troupes Viet-minh pouvaient frapper jusqu'au cœur de Saigon contrôlé par les troupes américaines. Les mouvements contre la guerre du Vietnam ont pris beaucoup d'ampleur en 1968 et Nixon laisse entrevoir un désengagement progressif des troupes américaines.

 

Question 2 :

2. Il rappelle à la fois que les États-Unis ont toujours considéré cette région comme straté­gique depuis la Seconde Guerre mondiale, et encore plus dans la lutte contre le communisme depuis que la Chine notamment est devenue communiste en 1949, en rappelant la guerre d'Indochine (1946-1954) - durant laquelle les USA ont apporté leur soutien, au moins dans les dernières années, au gouvernement français -et celle de Corée (1950-1953).

 

Question 3 :

3. La stratégie américaine est celle du containment qui consiste à empêcher toute expansion du communisme. Elle se justifie particulière­ment en Asie du Sud-Est pour les États-Unis du fait de la présence du géant chinois qui a soutenu les Nord-Coréens notamment. Pour les Américains, depuis Kennedy, si un nouveau pays tombe dans le communisme, c'est toute la région qui suivra (théorie des dominos). Le containment passe par un système d'alliances (OTASE), des aides financières (« politique d'as­sistance ») et éventuellement l'intervention militaire (au Vietnam, en Corée).

 

Question 4 :

4. Nixon réaffirme donc la doctrine du containment, mais par pragmatisme (influence de son conseiller Kissinger, champion de la realpotitik) il cherche à désengager les États-Unis des interventions militaires : l'opinion publique américaine ne le supporte plus et c'est une condition à la politique de dialogue avec l'URSS (visite à Moscou en 1972).

 

Question 5 :

5. Le retrait du Vietnam de l'essentiel des troupes américaines favorisera la situation mili­taire du Nord-Vietnam : prise de Saigon en 1975. C'est en fait toute la péninsule qui devient communiste : le Pathet Lao prend le pouvoir à Vientiane (Laos) et les Khmers rouges de Pol Pot à Phnom Penh la même année.