EXEMPLE DE CORRECTION DU SUJET D’EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

Mise en forme - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Le candidat répond à des questions. Il doit manifester une compréhension générale du document et faire preuve de sa capacité à identifier des informations et à les éclairer à partir de ses connaissances personnelles.

Comme le prévoit la définition de l'épreuve, le candidat ne répond qu'aux questions posées. L'ensemble de ces réponses ne comporte pas de limite de volume afin de ne pas brider le candidat ayant une réflexion approfondie et des connaissances pertinentes par rapport aux questions. Toutefois le temps limité dont il dispose doit l'inciter à fournir des réponses concises.

 

Le correcteur évalue :

- la compréhension globale du document ;

- la capacité du candidat à identifier des informations et à les éclairer par ses connaissances personnelles ;

- la concision et la rigueur des réponses ;

- la maîtrise de l'expression écrite.

 

Sujet : Les relations Est - Ouest vues par Richard Nixon.

 

 

Question 1 :

1 - Présenter la nature et l’auteur du document

. nature : extrait publié en 1978 de Mémoires c’est-à-dire de souvenirs personnels.

. auteur : Nixon, président républicain des USA de 1968 à 1974 contraint à la démission après l’affaire du Watergate. Son mandat a été marqué par la fin de la « Vraie Guerre » c’est-à-dire la guerre du Vietnam (1965-1973) 

 

Question 2 :

2 - Comment Nixon décrit-il et juge-t-il la politique d’endiguement ?

. Nixon évoque la politique américaine de containment mise en place à partir de 1947 par le démocrate Truman :

- aide économique et militaire du plan Marshall en Europe et au Japon

- création de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord), une alliance militaire en 1949 et

- intervention en Corée (1950-1953), sous la bannière de l’ONU, pour stopper l’offensive communiste vers le sud de la péninsule coréenne

. Selon Nixon, cette politique a été un succès :

- jusqu’en 1949, plusieurs pays avaient rejoint le bloc communiste en Europe (Pologne, Tchécoslovaquie, Hongrie…) et en Asie (Chine et Corée du Nord).

- mais après la mise en place du containment, seuls deviennent communistes le Vietnam du Nord d’Ho Chi Minh (reconnu en 1954 après la défaite française) et Cuba (Castro au pouvoir en 1959).

. De plus, les seules actions de l’armée soviétique sont des interventions internes au bloc : répressions de 1956 en Pologne et Hongrie, de 1968 en Tchécoslovaquie…

 

Question 3 :

3 – Comment le contexte international évolue-t-il ?

. Un nouvel équilibre des forces mondiales remet cependant en cause cette politique.

. Tout d’abord, Nixon évoque la rupture entre la Chine de Mao et l’URSS, commencée en 1956 avec la déstalinisation de Khrouchtchev et achevée en 1960.

. Ensuite, au niveau militaire, les USA avaient un monopole nucléaire entre 1945 et 1949 puis une supériorité en 1952 avec la bombe H, mais cela ne dura qu’une année. Dès 1953, les forces sont équilibrées. En 1961, les Soviétiques prennent l’avantage car ils sont les premiers à envoyer un homme dans l’espace : jusqu’en 1969 (les Américains sur la Lune), les USA sont en position militaire défavorable

. De plus les mouvements de décolonisation et la politique de non-alignement sur un des deux blocs n’était pas conciliable avec l’idée de containment. C’est d’ailleurs ainsi que Nixon semble justifier (indirectement) l’échec du Vietnam, dernière entreprise de containment où les Américains ont beaucoup perdu (50 000 hommes, 140 milliards de dollars…).

 

Question 4 :

4 – Quelles modifications cette évolution entraîne-t-elle dans la stratégie américaine ?

. Nixon justifie donc la nécessité de mettre en œuvre une nouvelle stratégie qu’il appelle lui-même la « doctrine Nixon » :

- au Vietnam, il souhaite remplacer progressivement les soldats américains par des vietnamiens pro-occidentaux en échanges d’armes et d’argent.

- Nixon souhaite se rapprocher de l’URSS et de la Chine : il se rend en visite à Pékin puis à Moscou en 1972 et reçoit Brejnev à Washington en 1973. Ces rencontres sont aussi l’occasion de fixer des traités commerciaux et des limitations d’armement. Cette période de détente ou coexistence pacifique entre les 2 blocs avait déjà commencé avant lui, surtout après 1962.