EXEMPLE DE CORRECTION DU SUJET D’EXPLICATION D’UN DOCUMENT D’HISTOIRE

 

Mise en forme - Arnaud LEONARD – Lycée Français de Varsovie

 

 

Le candidat répond à des questions. Il doit manifester une compréhension générale du document et faire preuve de sa capacité à identifier des informations et à les éclairer à partir de ses connaissances personnelles.

Comme le prévoit la définition de l'épreuve, le candidat ne répond qu'aux questions posées. L'ensemble de ces réponses ne comporte pas de limite de volume afin de ne pas brider le candidat ayant une réflexion approfondie et des connaissances pertinentes par rapport aux questions. Toutefois le temps limité dont il dispose doit l'inciter à fournir des réponses concises.

 

Le correcteur évalue :

- la compréhension globale du document ;

- la capacité du candidat à identifier des informations et à les éclairer par ses connaissances personnelles ;

- la concision et la rigueur des réponses ;

- la maîtrise de l'expression écrite.

 

Sujet : Pétition de l'Emir Khaled adressée au Président des Etats-Unis Wilson (1919).

 

 

Question 1 :

1. Ce document est une lettre personnelle envoyée par un Algérien descendant d'un des héros de la lutte anticoloniale. Le capitaine Khaled, né à Damas en 1875 est le petit fils d'Abd El Kader. Il fit ses études comme boursier au Lycée Louis Le Grand puis à Saint-Cyr. Officier, il ne dépasse pas le grade de capitaine parce qu'il refuse de demander sa naturalisation, autrement dit renoncer au statut coranique. En 1913, il quitte l'armée, devient leader des Jeunes Algériens (mouvement fort modéré) ; il reprend les armes en 1914 et termine la guerre avec la légion d'honneur et la croix de guerre. Après guerre, le gouvernement français supporte mal son action jugée nationaliste et le contraint à l'exil.

Il écrit ici au Président des États-Unis Woodrow Wilson. Cette lettre est envoyée au moment où est réunie la Conférence de la paix (janvier 1919-juin 1919) qui prépare les traités mettant fin à la Première Guerre mondiale.

 

Question 2 :

2. La présence française est présentée comme une conquête avec occupation du pays et appropriation des meilleures terres. L'Algérie était alors considérée comme une portion du territoire français.

 

Question 3 :

3. La première allusion concerne l'occupation du territoire. Les Français occupent les plaines (mais l'émir Khaled oublie de dire qu'ils ont procédé à leur drainage et à leur assainisse­ment) alors que les Algériens ont été refoulés dans les zones arides et montagneuses. La deuxième concerne l'inégalité des infrastruc­tures (chemins de fer, routes) réservées aux zones peuplées de Français. La troisième dénonce le code de l'indigénat qui prévoit des sanctions spéciales infligées par l'administra­tion aux indigènes coupables de certains délits. La dernière inégalité est celle qui impose un devoir aux indigènes: la conscription et ne leur accorde pas en échange de droits politiques.

 

Question 4 :

4. L'émir Khaled se réfère au droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Il s'adresse au Président des États-Unis parce que celui-ci est l'auteur de la fameuse déclaration des 14 points (8 janvier 1918) qui devait servir de base de discussion à la paix. Le point 5 abordait les questions coloniales réclamant la prise en compte des revendications et des intérêts des populations colonisées.